RESUME DE L'ANCIEN TESTAMENT

 

La Bible est le principal support écrit du rastafarisme. Elle se compose de deux parties, la première, l'Ancien Testament, raconte l'histoire des Hébreux et la deuxième celle de Jésus, de ses apôtres et de certains des premiers chrétiens (Nouveau Testament). Les passages en italique ci-dessous ne font pas partie de la Bible. Les extraits qui suivent ce résumé proviennent de la Bible de Jérusalem ; certains d'entre eux ne doivent pas être pris au premier degré notamment ceux de l'Apocalypse car il s'agissait au départ de codes entre chrétiens.

 

Résumé :

Dans la Genèse, premier livre de la Bible, il est dit que Dieu est le créateur de la Terre, du ciel, des mers, des animaux, des plantes... Il créa aussi le premier homme (Adam) et la première femme (Eve). Ils se reproduirent et eurent une multitude de descendants. Mais voyant que les hommes péchaient de trop, Dieu décida de faire tomber le déluge pour tous les anéantir. Il épargna seulement Noé en lui demandant de construire une grande arche et de partir avec sa femme et ses 3 enfants ainsi qu'un couple de chaque espèce animale et végétale. Une fois les eaux redescendues, les 3 fils de Noé eurent chacun une descendance. Sem, qui est l'ancêtre des peuples sémitiques, eut dans sa lignée un dénommé Abram, renommé par la suite Abraham. Vers 1850 avant Jésus-Christ, Yahvé (nom qu'il donnait à Dieu) lui confia la mission d'aller s'installer avec sa descendance dans le pays de Canaan (actuel État d'Israël). Il eut un fils dénommé Isaac que Dieu lui demanda de sacrifier mais il tua un bélier à la place. Il donna aussi naissance à Ismaël qui serait l'ancêtre des Arabes et de Mahomet. Isaac eut un fils, Jacob, surnommé Israël qui alla s'installer en Égypte avec ses 12 fils car la famine régnait en Canaan.

Chacun de ses fils eut une grande descendance en Égypte, tous avaient leur tribu à leur nom. Au cours des siècles, les Israélites tombèrent en esclavage et c'est Moïse (descendant de la tribu de Lévi), qui, pendant l'Exode les libéra du pharaon (vers 1250 avant J. C.). Au cours du retour vers la terre promise qui durera quand même plus de 40 ans car les Israélites avaient parfois perdu confiance en leur dieu, Yahvé dicta ses règles au peuple « élu » via la bouche de Moïse (ces règles concernaient principalement l'hygiène, l'alimentation, les peines encourues, les sacrifices, le sacerdoce des prêtres etc.) et il lui donna les Tables de la Loi qui furent entreposées dans l'Arche d'Alliance.

Mais Moïse ne passa pas le Jourdain, fleuve qui délimitait le futur pays d'Israël. C'est Josué, qui le traversa et qui chassa plusieurs peuples locaux (Philistins, Moabites, Jébuséens etc.), pour enfin établir les Hébreux en Canaan où il répartit les différentes tribus d'Israël. Ensuite les Juges régnèrent sur le peuple, parmi eux il y avait Samson, guerrier légendaire. Le dernier des Juges, Samuel, sacra Saül, de la tribu de Benjamin, roi d'Israël au nom de Yahvé. Ensuite il sacra un descendant de la tribu de Juda (sans rapport avec Judas Iscariote, le disciple qui avait trahi Jésus), David, qui avait auparavant triomphé du géant Goliath et qui fut un grand guerrier : il repoussa tous les ennemis d'Israël avec son armée et permit à son fils Salomon de régner en paix. Dieu avait donné la victoire à David dans toutes ses expéditions militaires, en revanche il donna à Salomon une grande sagesse. Ce dernier, construisit le premier temple de Jérusalem (d'aucuns diront que le mur des lamentations en est un vestige), trancha plusieurs litiges fameux et se maria avec de nombreuses femmes étrangères bien souvent à des fins commerciaux. De là découle sa fameuse rencontre avec la reine de Saba, qui lui donnera un fils, Ménélik, ancêtre du ras Tafari.

À la mort de Salomon vers 931 avant J. C., Israël se déchire en deux à cause d'une révolte provoquée par Jéroboam, qui accusait Salomon d'avoir trop pressurisé le peuple. Au sud, il y avait donc le royaume de Juda composée des tribus de Juda et de Benjamin qui étaient restées fidèles à un des fils de Salomon, Roboam, et au nord, le royaume d'Israël composé des 10 autres tribus et commandées par Jéroboam. Ensuite, les deux royaumes eurent une royauté distincte et de nombreux conflits internes et externes. Vers -721 l'Assyrie, où régnait Sargon II, conquiert le royaume d'Israël et tous ses habitants sont déportés. Puis en -587 se fut au tour de Juda d'être envahi par les Babyloniens, gouvernés par Nabuchodonosor II, qui déportèrent le reste des fils d'Israël à Babylone, capitale de l'empire dont les ruines se trouvent à 90 Km au sud de Bagdad (Irak). Le peuple n'en fut libéré qu'une cinquantaine d'années plus tard par Cyrus II, roi de Perse, qui lui permit de regagner le pays de Canaan et de reconstruire le temple.

Mais vers 200 avant Jésus-Christ une nouvelle invasion déferle sur la Judée (ex-Juda), celle des Séleucides commandés par Antiochos III, pendant laquelle la famille juive des Maccabées se révoltera. Puis s'ensuivit de -63 à 134 une période de domination romaine pendant laquelle naquit Jésus, un Juif reconnu comme étant le fils de Dieu et dont le père nourricier, Joseph, était un descendant du roi David. Sa vie, ses miracles et sa pensée sont racontés tout au long du Nouveau Testament.