ZION

 

Deutéronome, chapitre 4 versets 46 à 49 :
« [] Moïse et les Israélites l'avaient battu à leur sortie d'Égypte et s'étaient emparés de son pays, [] depuis Aroër qui est sur le bord de la vallée de l'Arnon jusqu'au mont Siôn (c'est l'Hermon), [] »

Premier livre des Rois, chapitre 8 verset 1
Deuxième livre des Chroniques, chapitre 5 verset 2 :
« Alors Salomon convoqua les anciens d'Israël à Jérusalem pour faire monter de la Cité de David, qui est Sion, l'arche d'alliance de Yahvé. »

Psaume 132 versets 13 et 14 :
« Car Yahvé a fait choix de Sion,
il a désiré ce siège pour lui :
C'est ici mon repos à tout jamais,
à je siègerai, car je l'ai désiré. »


Zion est le mot anglais pour Sion, qui est le nom de la colline sur laquelle est bâtie Jérusalem et qui deviendra le nom de la citadelle de cette même ville. Les Éthiopiens puis les rastafari ont souvent considéré l'Éthiopie comme étant la nouvelle terre promise (et la ville de Lalibela, construite sur les hauts plateaux par le roi éponyme de la dynastie Zagoué, est considérée comme la nouvelle Jérusalem) pour plusieurs raisons :

- c'est là qu'a régné Ménélik Ier, descendant « légitime » de Salomon, roi d'Israël
- c'est là qu'est censée résider l'Arche d'Alliance (la « Black Ark ») rapportée par Ménélik
- c'est là enfin que se sont installés une partie des Israélites, d'abord ceux du royaume de Juda qui sont partis avec Ménélik au Xème siècle avant J. C., puis ceux qui se sont exilés au cours des différentes invasions de la Palestine notamment celle de -721 qui provoqua d'après certains la fuite de la tribu de Dan.

Les Juifs noirs d'Éthiopie appelés « Falachas » (vagabonds) ou « Béta Israël » (ceux de la maison d'Israël), ramenés d'urgence en Israël en 1984 (opération Moïse) puis en 1991 (opération Salomon) à cause des famines et des paniques politiques, sont peut-être les descendants de ces fameux Israélites. Le film « Va, vis et deviens » réalisé en 2004 par Radu Mihaileanu, traite de ces rapatriements.

Les références à Sion ou au mont Sion sont multiples tout au long de la Bible ; bien souvent cela désigne la demeure de Dieu, la place de l'Arche d'Alliance ou encore la terre des Hébreux. On voit aussi dans la Bible les termes filles ou fils de Sion qui désignent les Juifs.